Faire une épaule de difficulté moyenne

Posté dans : Trucs & astuces | 0

Cette semaine, découvrez comment réaliser une épaule avec de la mousse EVA, mais en imitant le cuir. Le découpage de la mousse n’est guère compliqué. Mais ce sont toutes les techniques qu’il faut appliquer et le matériel dont on a besoin qui rendent cette épaule moyennement difficile.

Le matériel

  • Les plans (disponibles ici)
  • De la mousse EVA 125kg en 5mm d’épaisseur
  • Du papier aluminium
  • Un fer à repasser
  • Un décapeur thermique
  • Un bol ou un objet rond
  • Plusieurs variations de peintures brunes
  • De la peinture noire acrylique.

Le découpage

Comme vous pouvez le voir, ce sont des formes très simples à découper.

Donner de la texture

Pour arriver à obtenir un effet cuir, il faut d’abord donner une texture à votre mousse. Pour ce faire, vous avez deux possibilités :

  • Le fer à repasser
  • Le décapeur thermique

Les deux techniques requièrent de l’aluminium.

Le fer à repasser

Faites chauffer votre fer à repasser à une température moyenne. Froissez de l’aluminium puis dépliez-le doucement. Repassez-le sur la mousse.

Le décapeur thermique

Froissez votre aluminium et gardez-le en boule. Chauffez votre mousse puis appuyez fermement l’aluminium dessus.

Si vous souhaitez avoir un rendu moins profond, je vous suggère d’utiliser le fer à repasser. Mais si vous voulez vraiment que vos craquelures se voient, utilisez le décapeur thermique.

Modeler la mousse

Avant de passer à la peinture, il faut encore modeler la mousse. C’est-à-dire arrondir la pièce du haut et courber l’ensemble sur votre bras. Faites attention à ne chauffer la mousse que sur l’intérieur, sinon vous aller atténuer vos craquelures. Pour arriver à arrondir le haut de l’épaule, j’ai utilisé une demi-boule en plastique. On en trouve dans les magasins de loisirs créatifs. Un bol ou un plat arrondi sont aussi pratiques. Pour que toutes les pièces du bas aient la même courbe, je les ai temporairement fixées avec de la colle chaude. N’hésitez pas à mouiller la mousse pour qu’elle refroidisse plus vite.

 

La peinture

C’est l’étape qui prend le plus de temps. Avec un brun sombre, recouvrez votre pièce. Il faut faire très attention à appliquer une couche très fine, sinon vous aller remplir les craquelures. Pas de panique si vous avez l’impression que ça cache tous les détails, ils seront plus visibles après la deuxième couche de peinture.

Prenez un brun clair pour la deuxième couche. Votre couche de peinture doit être la plus fine possible. N’hésitez pas à bien l’étaler partout en faisant des mouvements différents avec votre pinceau (lignes, ronds,…). Vous verrez que les détails commencent à ressortir.

Ensuite, vient la partie un peu plus salissante. Vous devez appliquer la peinture acrylique noire comme pour les salissures du masque de Flash. Tamponnez bien un maximum en répartissant la peinture de manière équitable. Une fois ces étapes faites, vous avez de la mousse qui ne ressemble plus à de la mousse. Si vous souhaitez repasser avec une couche de brun par-dessus, c’est possible. Dans l’exemple de ce tutoriel, je suis repassée avec le brun clair sur les craquelures que je voulais mettre encore plus en évidence. Vous pouvez voir les différences de teinte entre chaque pièce. Cela vous donne une idée de ce qu’il est possible de faire.

 

N’hésitez pas à compléter ce tutoriel ou à poser vos questions.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *