La colle chaude

Posté dans : Trucs & astuces 0

Pour coller de la mousse, les deux colles les plus utilisées sont la colle néoprène ou colle de contact et la colle chaude. Les « trucs et astuces » de cette semaine partent à la découverte de la colle chaude.

Tube + pistolet = collage

Cette colle est vendue sous forme de tube qu’il faut insérer dans un pistolet. C’est lui qui la chauffe et qui permet de l’étaler. Il peut recevoir plusieurs types de buses (le « nez ») pour coller plus ou moins précisément ou faire des filets de colle de largeurs différentes. Quand on bricole, il faut donc compter le temps de chauffe du pistolet. Comptez 5 à 10 minutes pour qu’il soit assez chaud. N’oubliez pas qu’il reste chaud en permanence. Veillez donc à toujours bien le saisir par sa poignée pour éviter les brûlures.

Patience !

Une fois la colle étalée, il faut attendre qu’elle refroidisse avant de pouvoir lâcher la pièce qu’on est en train d’assembler. Si on la lâche trop tôt, la pièce va se rouvrir et on peut recommencer l’opération. Il faut donc un minimum de patience. Le temps de refroidissement varie. Comptez au moins 30 secondes de pression avant de tout lâcher. Et si vous travaillez en plein été, vous devrez attendre plus longtemps. À l’inverse, travailler en hiver, avec une température plus basse, va accélérer ce processus.

Sécurité avant tout.

Le gros inconvénient de la colle chaude est le risque de brûlure. Que ce soit en touchant le pistolet là où il ne faut pas, ou en ayant de la colle qui coule sur sa peau. Si jamais cela arrive, ne paniquez pas ! Et surtout, n’enlevez pas la colle chaude de votre peau. Soufflez sur la colle pour la faire refroidir plus vite ou plongez votre main sous l’eau. Cela permettra à la colle de refroidir et vous pourrez l’enlever sans problème. Si jamais vous enlevez la colle directement, vous allez y laisser de la peau et gagner une cicatrice.

Attention au soleil

Un autre inconvénient de la colle chaude, c’est que si elle se met à chauffer, elle redevient liquide. On sait tous qu’il fait parfois très chaud en convention et un corps enfermé dans un costume en mousse chauffe très facilement. Il arrive donc que la colle fonde un petit peu et fasse bouger les pièces de votre costume. Si vous avez collé vos attaches avec de la colle chaude, ne soyez pas étonné d’avoir votre cuisse sur votre mollet après une journée de convention. Il faut aussi faire attention à ne pas laisser des pièces en plein soleil, surtout derrière une vitre.

Coller, mais pas seulement

La colle chaude peut aussi servir à créer des décorations sur vos costumes ou accessoires. Il suffit de l’étaler dans la forme que vous voulez. Vous la laissez sécher, sans l’écraser, et il ne vous reste plus qu’à la peindre.

 

La semaine prochaine, c’est la colle de contact qui sera mise sur le grill. Revenez dans deux semaines pour avoir des techniques de travail liées à ces deux colles.

 

N’hésitez pas à poser vos questions ou à compléter les informations données.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *